NEWS

Le nouvel
humanisme écologique

Écolo depuis toujours, de réputation et dans les faits. Mais également précurseur du concept d’économie circulaire. En 1993, Luciano Benetton est l’instigateur d'une campagne provocatrice pour lancer le Clothing redistribution project, en synergie avec Caritas et la Croix-Rouge italienne. «Le développement durable, la réduction du gaspillage, l’éthique et le respect d’autrui font partie de l’ADN de Benetton», rappelle le PDG du groupe Benetton Massimo Renon, interviewé dans le Pianeta 2021, le supplément mensuel du Corriere della Sera consacré à l’avenir de la planète et de l’environnement.

Un coup d’œil sur le passé, mais surtout sur notre engagement pour l’avenir. Renon illustre le nouveau manifeste pour le développement durable, «la mode ne fait pas tout», adopté récemment par l’entreprise. Celui-ci synthétise les projets écoresponsables en cours et les objectifs atteints en termes de qualité des matières, dont la reconnaissance est mondiale.

Le nouveau chapitre de notre parcours écoresponsable s’ouvre à Florence, le berceau de la Renaissance italienne, où nous avons récemment inauguré notre premier magasin 100% écoresponsable. La prochaine ouverture est déjà prévue pour 2021 à Milan, la capitale italienne de la mode.

Enfin, Massimo Renon évoque sa nouvelle collaboration avec Ghali. «La première d'une série de partenariats réalisés avec les idoles des jeunes: le rappeur, symbole de multiculturalisme et d'intégration, signera une collection capsule créée avec nos bureaux de style écoresponsables. L’objectif? Sensibiliser les nouvelles générations pour qu’elles s’approprient encore et toujours ces valeurs. Pour leur avenir et le nôtre».